ordinateur infecte appelez microsoft

Si vous utilisez fréquemment Chrome sur votre PC Windows, vous avez peut-être déjà vu surgir au milieu d’une séance de surf une page vous indiquant que votre ordinateur était infecté, que votre navigateur était bloqué, et qu’il ne vous restait plus qu’une chose à faire, en désespoir de cause: appeler Microsoft ! 

votre ordinateur est infecte appelez Microsoft

Il va sans dire que cet avertissement est tout bonnement une arnaque de bas étage, dont l’unique objectif est de vous faire appeler une ligne surtaxée, aucunement opérée par Microsoft, sur laquelle une bande de truands percevra une juteuse commission.

Ceci dit, la perfidie de la méthode est emprunte d’une certaine vérité: votre navigateur a bel et bien été infecté par un petit bout de code Javascript souvent logé dans une bannière publicitaire ou une page cachée, discrètement ouverte en mode « pop under ». Profitant d’une vulnérabilité de la fonction « window.navigator.msSaveOrOpenBlob » du navigateur, le code provoque le téléchargement d’une floppée de fichiers qui emballent le processeur de votre machine. Les hackers misent sur la panique du surfeur.

Nul besoin de contacter la prétendue hotline de Microsoft, qui vous coûtera bien cher sans résoudre votre problème. Il vous suffit d’arrêter les tâches en cours pour stopper la montée en charge du processeur (voir ici la procédure). Et d’installer un ad blocker sur votre navigateur, ou à tout le moins de revoir à la hausse vos paramètres de sécurité, pour éviter que des bouts de code malveillants ne viennent pourrir vos séances de surf.

Vous pouvez aussi télécharger un navigateur comme URbrowser qui met la sécurité de ses utilisateurs au top de ses priorités.