UR Browser Blog

Privacy and security with UR Browser

Author: Jennifer P. (page 1 of 2)

Le navigateur le plus sécurisé aujourd’hui

On dit que personne n’a jamais vu cette évolution du World Wide Web (aussi connu sous le nom de WWW) et d’Internet émerger, sauf ses fondateurs. Bravo à eux, nous sommes virtuellement connectés les uns aux autres, que cela nous plaise ou non. Depuis lors, au cours des deux décennies qui ont suivi sa création, ces technologies ont progressé très rapidement et de façon inattendue, comme un feu de forêt sauvage. Il n’est pas rare de voir des gens serrer les mains avec leur téléphone – messagerie, jeux mobiles, navigation sur Internet, etc. Certains d’entre nous utilisent même une telle technologie pour se trouver le véritable amour via des applications de rencontres en ligne. Les nouvelles, qu’elles soient factuelles ou fictives, sont régulièrement mises à jour sur Internet. Les gens peuvent commenter leurs opinions n’importe où et à n’importe quel moment de la journée.

Historique des navigateurs Web

À la fin des années 1980, lorsque WWW a été créé, il y avait deux navigateurs Web les plus couramment utilisés, soit Netscape et Internet Explorer. Ces navigateurs Web sont ouverts au public et ne sont pas cryptés de façon sécuritaire à ce moment-là. Bien que les données aient été téléchargées par de nombreuses personnes via Internet, la cybersécurité ou la protection des données ne sont pas mises en œuvre à ce moment-là. Les pirates informatiques récupèrent ouvertement ces données en ligne et les téléchargent pour leur propre bénéfice. Certaines de ces données sont également vendues à titre d’information à des sociétés de marketing à des fins publicitaires. Les escroqueries, les fraudes, les vols d’identité numérique sont largement signalés.

Les navigateurs Web au 21e siècle

Cependant, maintenant, nous sommes gâtés avec des choix – Safari, Chrome, Internet Explorer (aussi connu sous le nom d’IE en bref), Microsoft Edge, FireFox, UR Browser et beaucoup plus. Des études ont également montré que la plupart des navigateurs Web sont équipés d’onglets de navigation InPrivate. Nous pouvons choisir d’ouvrir un navigateur privé dans Chrome pour rechercher leurs informations en ligne en toute sécurité et ne pas avoir à craindre que leurs données soient piratées. Non seulement cela, mais nous pouvons aussi jouer à des jeux sur n’importe quel navigateur privé.

Ces onglets privés peuvent être trouvés sur n’importe lequel des navigateurs web mentionnés ci-dessus. Les statistiques ont montré que parmi ces nombreux navigateurs web, UR Browser, est nommé comme l’un des plus appréciés des navigateurs privés en 2018. Cette année, UR Browser s’est fixé comme objectif d’être le meilleur navigateur privé en 2019.

Doutes courants sur les navigateurs privés

Certains d’entre nous se posent souvent les questions suivantes :

  • Un navigateur privé est-il sûr ?
  • Pourquoi utilisons-nous un navigateur privé ?
  • Comment fonctionne la navigation privée ?
  • Le navigateur privé fonctionne-t-il aussi bien sur les téléphones portables que sur les ordinateurs portables ?
  •        Un navigateur privé est-il sécuritaire ?

Alors, un navigateur privé est-il sûr ? Eh bien, la plupart des navigateurs Web ont cette fonction unique de navigation privée. L’un de ces nombreux navigateurs Web est Le navigateur UR. Ce navigateur Web est connu pour avoir sa manière spéciale dans l’algorithme pour protéger les données en ligne qui sont volées ou mal utilisées pour des crimes virtuels. Le navigateur UR permet à ses utilisateurs d’implémenter la navigation privée afin qu’ils n’aient pas à se soucier de l’utilisation de leurs données à des fins inconnues. Sa création a permis à ses utilisateurs d’aller surfer en ligne sans aucune restriction. Les navigateurs privés sur Le navigateur UR pourront non seulement protéger les données, permettre à leurs utilisateurs de naviguer en ligne sans restriction mais en toute sécurité, et s’assurer que ni les logiciels malveillants ni les logiciels espions ne seront implémentés ou téléchargés en secret.

  •         Pourquoi utilisons-nous un navigateur privé ?

La protection sûre des données est certainement l’une des nombreuses raisons pour lesquelles les utilisateurs choisissent d’utiliser des navigateurs privés. L’autre raison est que les navigateurs privés, contrairement aux navigateurs non sécurisés habituels, ne sauvegardent pas d’historique pour retracer ce que les utilisateurs ont recherché en les utilisant. Cela signifie également que certaines fonctions pratiques comme la traduction automatique des pages Web ont été supprimées dans des navigateurs comme Le navigateur UR, car les données doivent être envoyées aux serveurs de traduction et représentent une menace potentielle pour le contenu du site Web exposé qui intéresse l’utilisateur.

Une autre raison pour laquelle les utilisateurs préfèrent utiliser des navigateurs privés est que, dans cette ère moderne où la plupart des gens sont toujours en ligne la plupart du temps et que leurs comptes sont connectés à de nombreux appareils électroniques différents simultanément, n’importe qui a la capacité de vol d’identité avec ces données en ligne facilement accessibles. Par conséquent, bon nombre d’entre eux utilisent la navigation privée au nom de la protection de la vie privée et de l’identité numérique, comme l’une de leurs mesures d’autoprotection dans ce monde cybernétique.

  •          Comment fonctionne la navigation privée ?

Les navigateurs Web publics ont habituellement des caractéristiques comme des traqueurs intégrés, des auto-complétion de texte, des témoins cachés, qui sont intégrés dans leurs systèmes de codage back-end. Toutes ces caractéristiques contribuent à rendre l’utilisation en ligne aussi conviviale que possible. Les utilisateurs n’ont pas besoin de se souvenir de toutes les informations d’identification nécessaires, ni des sites Web qu’ils ont consultés auparavant, car toutes ces données seront stockées automatiquement par ces fonctions.

Les navigateurs Web privés sont différents. Ils ne sont pas intégrés à ces fonctions conviviales. Les données ne seront pas automatiquement stockées par le biais de cookies cachés. L’historique sera effacé après chaque session de navigation. Les utilisateurs doivent saisir à nouveau leurs identifiants de connexion chaque fois qu’ils doivent se connecter. Non seulement ces fonctions, mais les navigateurs Web privés permettent également aux utilisateurs de choisir parmi trois niveaux différents de protection de la vie privée et des données. Chaque niveau intègre des fonctions différentes comme les bloqueurs de publicité, les bloqueurs de cookies, les anti-empreintes digitales, et même le mode ninja. De plus, Le navigateur UR a également sa propre politique selon laquelle aucune donnée personnelle ne sera envoyée à Google via les trackers.

  •     Le navigateur privé fonctionne-t-il aussi bien sur les téléphones mobiles que sur les ordinateurs portables ?

Beaucoup d’entre nous se demanderont : « Si Le navigateur UR peut être téléchargé et utilisé sur les ordinateurs – ordinateurs portables et ordinateurs de bureau, sera-t-il également utilisable sur les téléphones portables ? ». Eh bien, Le navigateur UR permet à leurs utilisateurs de télécharger et d’utiliser leur navigateur web privé sur les appareils Android et bientôt sur d’autres aussi. Leurs utilisateurs téléchargent des produits comme Le navigateur UR sur leurs plates-formes de téléphonie mobile, les navigateurs privés seront facilement disponibles pour eux au bout de leurs doigts.

Internet nous a apporté beaucoup d’avantages. Cependant, le fait d’être bénéfique pour nous peut ne pas être avantageux en même temps. Il y a toujours deux côtés à une chose, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Les avantages pour nous peuvent sembler à d’autres personnes ayant une arrière-pensée de commettre des crimes ou de faire du mal. Il ne tient donc qu’à nous de nous protéger et de nous munir des outils et des connaissances nécessaires en matière de cyber équipement, afin de ne pas être la proie de ces cybercriminels.

Navigateurs publics par rapport à les navigateurs privés

Tout le monde est conscient des progrès technologiques rapides, depuis l’évolution de l’Internet dans les années 1980. Aussi vite qu’ils peuvent saisir le savoir-faire sur l’utilisation d’Internet, de nombreuses entreprises s’aventurent dans l’industrie des technologies de l’information pour développer et améliorer encore les fonctionnalités de l’Internet. À l’heure actuelle, nos fournisseurs de réseaux peuvent nous soutenir avec au moins la mise en réseau 4G, tout en essayant de mettre à niveau cette 4G à un niveau supérieur en 5G. Non seulement les réseaux s’améliorent, mais les développeurs de logiciels, y compris les développeurs de navigateurs, sont aussi toujours en mouvement pour améliorer et fournir au public un navigateur plus sûr et mieux protégé pour notre utilisation quotidienne. Ceci n’est pas seulement pour protéger nos données et les informations que nous téléchargeons en ligne, mais aussi pour nous donner l’assurance que ces données sont en de bonnes mains.

Importance de la sécurité et de la protection des données

Bon nombre d’entre nous, en particulier ceux qui ne connaissent peut-être pas la technologie, ne sont peut-être pas conscients des conséquences du téléchargement en ligne de nos renseignements et données personnels importants. Nous entrons simplement nos informations en ligne pour des raisons de commodité. De plus, nous préférons nos identifiants de connexion stockés directement dans notre stockage virtuel, de sorte que nous n’avons pas besoin de nous rappeler que de nombreux identifiants de connexion différents pour différents sites Web. L’existence d’Internet nous donne trop de commodité, parfois au point que la plupart des gens oublient l’importance de se protéger contre les menaces, surtout dans le monde virtuel. Par conséquent, les cas de cybercriminalité ont considérablement augmenté au cours des dernières années, et se poursuivent encore aujourd’hui, comme l’ont signalé les principales agences de presse du monde entier. Avec la vulnérabilité potentielle croissante de la cybersécurité, la sécurité et la protection des données sont aujourd’hui une tendance à suivre pour tous afin de protéger leurs précieuses données et informations personnelles contre le vol.

Navigateurs Web publics

Quand vient le temps de naviguer sur Internet, beaucoup d’entre nous n’aurons qu’à cliquer sur n’importe quel navigateur existant comme Chrome, Safari, Firefox, Internet Explorer, Microsoft Edge, etc. pour rechercher l’information nécessaire ou pour visiter n’importe quel site que nous aimerions voir. Les paramètres de ces navigateurs Web sont alloués comme publics, ce qui signifie que le niveau de sécurité n’est pas aussi protecteur et sécurisé que prévu. Je ne veux pas dire que ces navigateurs Web publics n’ont pas un niveau de sécurité standard, ce qu’ils ont en fait, mais ce n’est peut-être pas suffisant pour empêcher les cybercrimes de se produire et pour éviter que des données et des informations téléchargées en ligne soient volées par des voleurs ou pirates informatiques. Les navigateurs Web publics permettent habituellement aux témoins cachés d’être stockés dans votre système virtuel, sans que vous le sachiez, et certains ont même des traceurs intégrés qui peuvent aller en profondeur de nos ordinateurs et récupérer toute information que nous avons stockée dans les sites Web que nous visitons, en particulier sur les sites Web des banques en ligne et des autorités gouvernementales. Quoi que nous fassions sur le système informatique ou l’appareil électronique lui-même, les informations saisies seront automatiquement tracées via notre adresse IP, iPhone, système d’exploitation Android, routeurs, et bien plus encore. Donc, vous vous demandez peut-être s’il y a d’autres solutions que nous pouvons choisir d’utiliser pour nous protéger contre toutes ces cybermenaces et tous ces crimes ? Eh bien, en fait, nous avons des solutions de rechange à utiliser pour nous protéger contre de tels cybercrimes et menaces. L’alternative est d’utiliser des navigateurs Web privés.

Navigateurs Web privés

Les navigateurs Web privés ne sont pas couramment utilisés par beaucoup, car ils peuvent ne pas être au courant de l’existence de ces navigateurs Web privés. La plupart des navigateurs Web publics existants sont également dotés d’une petite fonction permettant aux utilisateurs d’accéder à leur espace privé tout en surfant en ligne sur Internet. En d’autres termes, les navigateurs privés sont en fait disponibles sur les ordinateurs, qu’ils soient portables ou de bureau. Les raisons pour lesquelles ces navigateurs ne sont pas souvent utilisés sont que peu de gens savent comment commencer à utiliser un navigateur privé et qu’il n’y a pas de raccourci de navigateur privé sur leurs appareils électroniques.

Beaucoup sont sceptiques quant à l’utilisation des navigateurs privés. Certaines des questions douteuses peuvent être anticipées comme suit :

  1. La navigation privée peut-elle être tracée à travers les routeurs ?
  2. La navigation privée peut-elle être tracée sur l’iPhone ?
  3. La navigation privée bloque-t-elle vraiment l’adresse IP ?
  4. Les navigateurs privés sont-ils vraiment privés ?
  5. La navigation privée fonctionne-t-elle sur tous les appareils électroniques ?

Comme indiqué précédemment, la plupart des navigateurs Web comme Chrome, Safari, Internet Explorer, etc., ont des fonctions de navigation Web publiques et privées. Certains peuvent l’appeler différemment comme onglets incognito, tandis que d’autres, comme le navigateur UR, préfèrent continuer à l’appeler comme un navigateur privé. Ce type de fonctionnalité dans le navigateur UR est légèrement différent des autres navigateurs incognito. Il est dédié à servir et protéger les utilisateurs sur la confidentialité et la sécurité des données pendant leurs sessions de navigation sur Internet. Le navigateur UR s’occupe de la protection de la vie privée et concentre ses navigateurs Web pour que ses utilisateurs puissent profiter pleinement des avantages de la sécurité d’Inte.

De plus, les utilisateurs peuvent recevoir leurs fichiers téléchargés quatre fois plus rapidement que les autres navigateurs incognito existants dans Chrome, Firefox, Safari, et bien plus encore. En plus de cela, les utilisateurs peuvent également trouver tous leurs fichiers téléchargés dans une barre de gestion des téléchargements commune. De plus, ces navigateurs privés que le navigateur UR fournit aux utilisateurs peuvent être personnalisés pour être décorés selon les préférences et les préférences des utilisateurs. De plus, les sites Web peuvent être sauvegardés en tant que favoris que les utilisateurs peuvent organiser en fonction de leurs activités ou de leurs lieux et accéder plus rapidement aux portails nécessaires. Les vrais reportages seront affichés en page d’accueil sur les navigateurs privés d’le navigateur UR ; les utilisateurs ne seront plus en contact avec de fausses nouvelles qui circulent comme un feu de paille sur les plateformes de médias sociaux.

Le facteur le plus important avec le navigateur UR est que les données visitées ou saisies sur ces navigateurs privés sont hautement protégées et réglementées par les lois de l’Union européenne (UE). Ainsi, les utilisateurs peuvent être assurés que leurs données sont stockées virtuellement dans un stockage virtuel absolument sûr et même en cas d’incident, les utilisateurs peuvent utiliser leurs droits qui sont alignés sur les réglementations européennes. Ainsi, pour être protégé contre toutes ces cyber-menaces et tous ces crimes, le navigateur UR sera votre arme ultime pour tout vaincre.

8 façons intelligentes de protéger votre vie privée contre le piratage informatique

Dans l’ère moderne de l’utilisation prolifique d’Internet, les principales préoccupations qui ont évolué à la fois chez les hébergeurs et les webmasters sont le piratage informatique et la confidentialité numérique. Fondamentalement, en parlant de procédure d’apprentissage du langage de programmation ainsi que des systèmes informatiques, ce terme de « piratage » a évolué pour signifier maintenant une pratique d’esquive du système informatique ou de la sécurité du réseau.

À un certain rythme, les attaques de piratage sont devenues une grande menace pour les administrateurs système et les webmasters. Bien que, leur motif n’est peut-être pas l’argent, les pirates sont considérés comme des voleurs de l’information encore. Comme les voleurs, les pirates choisissent les objectifs très vulnérables qu’ils trouvent. Cependant, plutôt que d’utiliser les crochets de verrouillage pour voler dans les entreprises ou les maisons, ils utilisent un logiciel simple pour voler vos données.

Eh bien, si vous êtes un ignorant, vous pouvez être la cible la plus facile. Apprendre à connaître les pirates informatiques, leurs motivations, leurs outils et la façon dont ils se protègent peut faire de vous une personne qu’ils sont très susceptibles de contourner. C’est comme augmenter la sécurité de la maison pour la mettre à l’abri des voleurs. Le renforcement de la sécurité informatique peut détourner les pirates de vous.

Voici quelques conseils pour commencer à vous protéger et à mettre à jour vos livres de confidentialité numériques. Ce sont des étapes rapides que tout le monde peut exécuter avec quelques méthodes très avancées et difficiles pour garder vos données en sécurité.

Façons rapides d’avoir la vie privée sur l’Internet

1.         Désactivez vos cookies

Si vous ne connaissez pas le fonctionnement des cookies, voici ce qu’il faut savoir : il s’agit de petites données stockées sur l’ordinateur. Ils aident à mémoriser les informations (telles que les termes dans le panier d’achat en ligne, les mots de passe, les noms, et ainsi de suite) concernant l’activité de navigation. Les sites hautement sécurisés ont généralement des cookies plus sécurisés, mais les cookies d’autres sites Web n’ont pas les cryptages nécessaires.

Vous pouvez sélectionner les niveaux de sécurité de votre choix pour vous débarrasser des atteintes à la vie privée en laissant peu de cookies, comme ceux des sites Web que vous visitez fréquemment, ou en les bloquant complètement.

2.         Utiliser une fenêtre de navigateur privé

De nombreux navigateurs – dont safari, Chrome et Firefox – offrent peu de fenêtres de navigateur privées. En utilisant de telles fenêtres, votre navigateur n’aura pas accès à l’historique de navigation et n’empêchera pas les sites de vous suivre.

Lors de l’utilisation des fenêtres privées, connues sous le nom de fenêtres Incognito en chrome, votre navigateur n’enregistre pas l’activité ou les données de navigation, mais le site, le fournisseur d’accès Internet ou l’employeur peut quand même voir l’activité. Ainsi, ce n’est pas la protection complète de l’information même si elle est considérée comme sûre par le projet de loi de confidentialité numérique.

3.         Utilisez un moteur de recherche sécurisé basé sur la protection de la vie privée

Il y a quelques options pour les moteurs de recherche relatifs à la vie privée. De tels moteurs fonctionnent d’une manière différente par rapport aux grands moteurs tels que Yahoo ou Google, car leur modèle est totalement différent. La plupart d’entre eux comptent sur les annonces dans les résultats du moteur pour la monétisation au lieu de vendre l’information de leurs clients.

4.         Moyens intermédiaires de protection des données sur Internet

De telles méthodes sont mentionnées dans divers blogs de confidentialité numérique et ne sont pas difficiles à utiliser, car n’importe qui ayant des connaissances de base en informatique peut les utiliser. Ils ne nécessiteront que quelques minutes pour l’installation ou la mise en service.

5.         Utiliser un réseau privé virtuel (VPN)

Les réseaux privés virtuels ou VPN vous permettent de vous connecter à Internet en utilisant un serveur virtuel ou distant. Ainsi, les données qui sont envoyées entre le serveur et votre appareil sont cryptées en toute sécurité. Avec l’aide de VPN, vous obtenez la confidentialité car il cache les activités Internet pour les FAI et d’autres groupes qui peuvent suivre vos informations. De plus, VPN travaille pour accéder aux sites bloqués que vous ne pourrez pas obtenir autrement à cause des filtres Internet.

Il existe des options très solides pour les VPNs. En règle générale, ils coûtent entre 5 $ et 10 $ par mois par l’entremise des services bancaires numériques privés. Cela peut être très pratique pour utiliser le VPN, cependant, pour utiliser l’accès à distance, un site web ou un serveur qui n’est pas disponible, pendant le voyage.

6.         Test d’étanchéité DNS

Avec l’aide du VPN, il est possible de donner des indices sur l’identité à travers le trafic DNS même si l’adresse IP est cachée. Le DNS fonctionne pour transformer l’adresse lisible du site Web en l’adresse IP qu’un ordinateur comprend. Si des informations concernant cette procédure font l’objet d’une fuite, les informations de navigation peuvent faire l’objet d’une fuite. Heureusement, il existe des outils qui vous indiquent si votre connexion fuit ou non les données DNS.

Façons avancées de protéger vos données

7.         Utilisation des machines virtuelles

Selon la notification d’infraction à la loi sur la protection de la vie privée, les VPN ainsi que les navigateurs cryptés peuvent vous protéger contre un grand nombre de menaces. Les navigateurs Web peuvent être un élément très vulnérable aux atteintes à la vie privée. Mais, pour fouiner et mettre au rebut les données via des fichiers tels que les fichiers PDF. Bien que ces fichiers puissent sembler inoffensifs, ils peuvent servir de balises de repérage et modifier les entités de surveillance lorsque vous consultez un fichier de contrebande. Pour définir la machine virtuelle peut aider à éliminer le risque.

Ces machines fonctionnent comme si elles avaient un système d’exploitation qui fonctionne dans l’ordinateur. Si le fichier est suspecté, téléchargez ce fichier sur la machine, déconnectez votre connexion Internet et ouvrez ce fichier. Il s’assure que même le fichier est dangereux ; il ne peut pas être utilisé pour le suivi. L’utilisation de la machine virtuelle est attestée par le projet de loi s-4 de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique.

8.         Utilisation de systèmes d’exploitation USB sous tension

Avec les systèmes d’exploitation en direct, vous pouvez stocker des données sur presque tous les PC à l’aide d’un DVD ou d’une clé USB. L’objectif est le maintien et l’anonymat de la confidentialité numérique selon le projet de loi californien sur la confidentialité numérique. Le système d’exploitation en direct, Tails, utilise les outils cryptographiques pour crypter vos e-mails, fichiers et messages.

Combien d’informations pouvez-vous partager ?

Quelle que soit votre opinion sur le partage d’informations avec des entreprises comme Google, il est important d’avoir des connaissances sur la cyber-intimidation et la vie privée. Les méthodes mentionnées ci-dessus ne garantissent pas le verrouillage complet, mais elles peuvent être un pas dans la bonne direction.

Navigateur personnel et sécurisé axé sur la protection de la vie privée

La technologie a progressé et évolué si rapidement comme la vitesse de la lumière. Depuis les années 1980, lorsque l’Internet s’est fait connaître par le biais du World Wide Web (WWW), les appareils électroniques auxquels nous nous accrochons aujourd’hui sont également devenus plus compacts et conviviaux dans la mesure du possible.

Utilisation d’Internet

De nos jours, beaucoup sont vus avec leurs appareils électroniques portables lorsqu’ils se promènent, marchent, font du jogging, etc. Les élèves auront besoin d’utiliser Internet pour recueillir de l’information en vue de leurs recherches et de leurs travaux. Les enseignants et autres professionnels ont également besoin de se connecter à Internet pour rassembler et préparer les documents nécessaires à leur travail. Beaucoup d’entre nous ont également remplacé certains éléments essentiels comme les réveils, les horloges murales, les montres, les calendriers de table, les blocs-notes, et bien d’autres, par nos appareils mobiles. Intégré avec de nombreuses fonctions dans cet appareil électronique compact, il nous aide non seulement à trier nos tâches quotidiennes et nos styles de vie en conséquence et de façon ordonnée. Il utilise également la connexion Internet pour se connecter avec les connexions à travers le monde virtuel et nous permet d’apprendre à connaître plus d’amis en ligne.

Normes et actualités Internet

Quand vient l’idée de surfer en ligne, beaucoup d’entre nous vont simplement ouvrir un navigateur Web public à partir de Chrome, Safari, Internet Explorer, etc, indépendamment des paramètres du navigateur Web étant sécurisé ou non protégé. En fait, cela n’est pas fortement recommandé par les experts en sécurité des technologies de l’information, car ils se sont rendu compte que la plupart des cybermenaces et des crimes virtuels sont à la hausse, car il n’y a pas suffisamment de sensibilisation du public sur la façon de se protéger contre ces nouvelles menaces et menaces virtuelles. En d’autres termes, le public comme nous, nous y sommes vulnérables.

Introduction à la navigation privée

Pour assurer notre protection et celle des données virtuelles, les experts et les professionnels de la sécurité ont souvent recommandé et même éduqué le public à utiliser les outils de navigation privés que l’on trouve dans la plupart de nos navigateurs Web. Ces outils sur les navigateurs Web sont intégrés avec un navigateur privé activé. Parfois, nous pouvons constater que le bouton de navigation privée est manquant, ou que certains navigateurs Web n’ont pas de navigateur privé disponible, la solution la plus simple est de remplacer le navigateur Web existant à un nouveau, à savoir le navigateur UR.

Comment faire pour obtenir le navigateur UR, navigation privée ?

Nous pouvons rechercher et télécharger le fichier de package exe du navigateur privé à partir d’Internet. Une fois le téléchargement terminé, le fichier de package exe peut être extrait et exécuté pour l’installation. Cela n’implique aucun coût pour le téléchargement et l’installation, et le navigateur UR a également permis au navigateur privé de télécharger pour PC. De plus, il permet aux utilisateurs de télécharger gratuitement ces navigateurs privés pour leurs téléphones, car leurs navigateurs privés sont compatibles avec les systèmes d’exploitation Android et iPhone.

Pourquoi utiliser le navigateur UR et sa navigation privée ?

  • Paramètres personnalisés

Contrairement à d’autres navigateurs Web, le navigateur UR crée ses navigateurs, particulièrement axés sur la sécurité et la confidentialité. Ils s’assurent que la commande du navigateur privé est conviviale pour tous leurs utilisateurs et permet à ces derniers de personnaliser le navigateur en fonction de leurs préférences, notamment en ce qui concerne le fond et les paramètres du navigateur.

  • Optimisation de la sécurité sur la confidentialité

Pouvoir personnaliser selon les préférences de leurs utilisateurs n’est pas leur seule caractéristique, ils aident aussi à protéger nos appareils électroniques en même temps que nous surfons en ligne. Le navigateur UR, navigateur privé a Chromium en cours d’implémentation, ce qui permettra de renforcer l’expérience de navigation privée et de bloquer tous les trackers intégrés par d’autres logiciels comme Google. Un navigateur privé aussi puissant que celui-ci augmente également le niveau de sécurité et protège nos informations en ligne tout en naviguant sur Internet, car il est capable de bloquer les cookies non reconnus et suspects qui proviennent de sites Web tiers.

  • Promesses du navigateur UR

Le navigateur UR établit ses croyances et ses valeurs en permettant aux utilisateurs d’avoir un contrôle total sur l’autorisation de la confidentialité des informations en ligne. Ils s’engagent même à garantir à tous les utilisateurs que les données du navigateur UR ne seront vendues à personne, mais seulement à collecter une petite quantité de données pour des problèmes techniques tels que des rapports de crash ou des erreurs, pour des réparations accélérées et pour améliorer leur navigateur. Cette petite quantité de données recueillies restera totalement inconnue et anonyme, de sorte que même les techniciens, qui procèdent aux réparations ou améliorations, ne sauront pas à qui appartiennent les données et seront donc protégés contre toute utilisation abusive. De plus, ils sont relativement exigeants quant à savoir avec qui ils devraient s’engager dans des partenariats. Le navigateur UR ne sélectionnera que des partenaires dignes de confiance avec lesquels établir des relations, et ces partenaires doivent avoir une expérience crédible de l’obligation de l’Union européenne (UE) en matière de droit à la vie privée.

  • Première impression sur l’écran d’accueil

Avec le navigateur UR, les utilisateurs ne pourront plus jamais lire de fausses nouvelles ou informations. La page d’accueil de leur navigateur privé s’affiche avec toutes les nouvelles et informations récentes – toutes récupérées auprès d’éditeurs et d’entreprises de presse connus et réputés. La plupart de ces sites de reportages d’actualités proviennent des agences européennes de radiodiffusion et la qualité de leur contenu devrait être présentée comme la vérité des faits.

  • Pour les amateurs de téléchargement

Télécharger des vidéos, des chansons, des films et bien d’autres fichiers ou documents n’est plus une chose rare. Il est certain que nous sommes tous coupables de l’avoir fait. Cependant, seule une poignée d’entre nous téléchargera en masse de nombreux types différents de documentation et d’éléments simultanément et grommelle souvent que la vitesse de téléchargement est si lente comme une tortue. Eh bien, l’existence du navigateur UR est certainement une merveilleuse nouvelle pour tous les amateurs de téléchargement. Grâce à sa technologie de pointe, les utilisateurs peuvent recevoir leurs téléchargements au moins quatre fois plus rapidement que les autres navigateurs existants. Les fichiers, qui sont censés être téléchargés, sont dits défragmentés en petites parties pendant le téléchargement, augmentant ainsi la vitesse pour tous les téléchargements simultanés. De plus, après le téléchargement, il arrive parfois que nous ne trouvions pas les fichiers téléchargés et que nous devions passer plus de temps à les retélécharger à nouveau. Cependant, les navigateurs privés du navigateur UR sont si conviviaux qu’ils ont automatiquement ces fichiers téléchargés dans une barre de Gestionnaire de téléchargements, que nous pouvons trouver et visualiser d’un coup d’œil.

Avec le navigateur UR, tout sera fait pour vous en un instant et surtout, au niveau de protection de la vie privée le plus sûr.

Navigation privée et produits Apple – Tout ce qu’un utilisateur Apple doit savoir

La navigation privée sur Internet peut varier selon les différents appareils et logiciels, qu’il s’agisse d’Apple ou d’Android et même de Mac ou de Microsoft Windows.

Aujourd’hui, de nombreux internautes ne sont peut-être pas au courant de toutes les méthodes et façons dont on peut bénéficier en termes de navigation privée sur Internet et de protection des données et informations personnelles d’un internaute en ligne.

Lorsque vous parlez spécifiquement des produits Apple ou Mac, il peut y avoir différentes façons d’accéder ou de télécharger et d’installer un logiciel de navigation privé ainsi qu’un service réseau privé virtuel. Afin de vous aider à faire la distinction entre les façons et les produits de la navigation privée et les réseaux privés virtuels dans le cybermonde.

Certains logiciels de navigation privés et réseaux privés virtuels sont conçus pour être utilisés par différents types d’entreprises de téléphonie mobile et de bureau. L’un d’entre eux peut être le navigateur UR qui est disponible sur Mac, Android (la version bêta) et Microsoft Windows.

Téléchargement de navigateurs privés dans iOS

L’iOS bien connu est un système d’exploitation mobile qui a été développé par Apple Inc. en 2007. Au fil du temps, plusieurs mises à jour ont été effectuées, dont la plus récente est l’iOS 13 qui n’a pas encore été rendue publique.

IOS exploite l’iPhone, l’iPad et l’iPod Touch d’Apple. 

Il existe plusieurs navigateurs privés disponibles sur iOS pour l’installation et le téléchargement vers l’utilisateur du produit Apple. Le téléchargement de navigateur privé iOS peut inclure DuckDuckGo, Firefox Mozilla, InBrowser, Maxthon, Cheetah Browser et beaucoup plus.

Le processus de téléchargement et d’installation de ces derniers est généralement le même.

iOS 7

Comme l’Apple Company en est maintenant à iOS 13, il va sans dire que l’iOS 7 est probablement considéré comme assez vieux. Il a été publié en 2013 et a été remplacé par l’iOS 8 qui a été mis à la disposition du public en 2014.

Les navigateurs privés pour iOS 7 peuvent être trouvés via l’application iTunes.

De plus, la navigation privée peut être activée en ouvrant l’application safari et en cliquant sur l’option « onglet » dans le coin inférieur gauche. Ensuite, une nouvelle page s’ouvrira dans laquelle vous pourrez voir le mot « Privé » en bas à droite qui amènera l’internaute en mode privé.

iOS 12 Beta

Les versions bêta des nouveaux logiciels et programmes Apple sont des versions de test qui sont utilisées par un nombre limité d’utilisateurs Apple afin de tester si le logiciel est en état de fonctionnement et stable. Pendant la phase bêta, tous les changements, ajouts ou soustractions sont effectués sur le logiciel.

Les navigateurs privés sous iOS 12 Beta peuvent être limités car ils ne sont pas accessibles au grand public.

Après l’iOS 12 Beta, Apple a publié une mise à jour de ce même logiciel nommé iOS 12 Beta 3 ou, en d’autres termes, iOS 12.3 Beta ou iOS 12.3 Public Beta 3. Ce document a été publié en avril 2019 et est donc considéré comme relativement nouveau.

En termes de confidentialité, le navigateur privé iOS 12 beta 3 est à peu près le même que les systèmes de confidentialité iOS précédents. L’onglet de navigation privée intégré est accessible, cependant, contrairement aux logiciels de navigation spéciaux tels que le navigateur UR, il n’empêche pas les sites Web et les tiers de suivre l’historique de recherche de l’internaute ainsi que ses informations et données personnelles.  

iOS 12

Lorsqu’il s’agit spécifiquement du navigateur privé pour iOS 12, afin d’activer les onglets de navigation privés intégrés, l’utilisateur doit généralement suivre les mêmes méthodes que celles mentionnées dans l’onglet iOS 7.

Il y a eu quelques plaintes au sujet de l’onglet du navigateur privé manquant dans les iPhones et les iPads suivant l’itinéraire de l’iOS 12. Fondamentalement, le safari navigateur privé dans iOS 12 est le seul moyen d’accéder à la navigation privée sans installer ou télécharger une application tierce.

 Le correctif, cependant, a également été expliqué. Il suffit à l’utilisateur iOS de cliquer sur l’icône « pages » après avoir ouvert l’application « Safari » puis de cliquer sur « Privé » dans le coin inférieur gauche. Cela permettra à l’utilisateur de naviguer sur Internet sans laisser d’historique et l’écran deviendra gris plutôt que blanc comme d’habitude.

Navigation privée et Safari dans les produits Apple

Safari est le navigateur Web intégré à tous les appareils Apple. La version originale a été introduite pour la première fois sur le bureau Mac en 2003. Plus tard avec l’introduction du premier iPhone en 2007, une version mobile a été développée et a été utilisée par les utilisateurs d’Apple depuis.

Le mode navigateur privé sur Safari est disponible sur tous les appareils Apple. Que ce soit le MacBook’s, iPhones ou iPads.

Selon certaines ressources, lorsque la navigation privée en safari est activée, l’historique de navigation de l’utilisateur n’est pas sauvegardé, les mots de passe entrés en mode privé ne sont pas sauvegardés, l’historique de recherche n’est pas conservé, certains sites Web ne peuvent pas ajouter de cookies sur votre appareil, cependant, il est important de noter que ce mode ne peut arrêter tous les sites Web, contrairement aux logiciels appropriés comme le navigateur UR et les noms d’utilisateur, ne sont pas enregistrés.   

La vie privée dans Safari à différentes années

En ce qui concerne la navigation privée dans Safari 11 et sa mise à jour, la méthode pour permettre la navigation privée en safari par la voie intégrée est la même que celle mentionnée ci-dessus. Il peut toutefois exister d’autres versions ou des versions plus récentes de logiciels de navigation privés distincts qui ne sont disponibles que pour l’installation et le téléchargement de mises à jour sur iOS 11 ou supérieures.

De même, lorsque l’on parle du navigateur privé de Safari 2018, le navigateur web d’Apple, encore une fois, l’accès à l’onglet navigation privée est la même méthode.

Lorsque vous discutez de la politique de confidentialité légale, l’utilisation de Safari n’offre pas vraiment tous les avantages de la protection de la vie privée, comme les logiciels de navigation sur le Web qui sont spécifiquement conçus à des fins de confidentialité. Par conséquent, il peut être préférable d’installer un logiciel tiers afin de préserver la sécurité des informations personnelles et des données. 

Ces derniers temps, de nombreux utilisateurs de produits Apple ont constaté que le problème du navigateur privé est passé de Safari. Cela ne signifie généralement pas que l’option de navigation privée a été supprimée, mais il s’agit simplement d’une erreur dans le logiciel. Il existe de nombreuses méthodes et façons expliquées en détail sur le web qui permettent aux utilisateurs de résoudre ce problème et de réactiver les onglets de navigation privée sur Safari.  

Logiciels de navigation privés populaires et efficaces et systèmes de sécurité Internet

Comme la plupart des internautes doivent le savoir, la navigation sur Internet est une affaire très privée et doit se faire dans des installations sécurisées afin de s’assurer que les données de l’internaute ne risquent pas du tout d’être volées.

De nos jours, il existe de nombreux types de logiciels de navigation privée et de sécurité des données sur Internet. Certains peuvent être gratuits alors que d’autres peuvent avoir des coûts variant de faibles à très élevés. De plus, les logiciels de navigation privés et les systèmes de sécurité pour l’utilisation d’Internet par les particuliers et les entreprises ont tous des caractéristiques différentes, dont certaines peuvent intéresser certains utilisateurs.

Certains navigateurs privés comme le Navigateur UR peuvent être préférés par un grand nombre d’utilisateurs en raison de ses nombreuses fonctionnalités telles que le réseau privé virtuel intégré (VPN) et la possibilité d’utiliser d’autres moteurs de recherche. 

Afin d’aider les utilisateurs à mieux connaître les systèmes de navigation privés et les fonctionnalités à rechercher, nous avons compilé une liste de certains des logiciels de navigation privés les plus utilisés dans le monde.

DuckDuckGo Privacy Company

Le logiciel de recherche privée et système de sécurité Internet DuckDuckGo a été créé en 2008 et offre la possibilité de naviguer en toute confidentialité et ne contient aucune publicité susceptible de perturber l’internaute ou l’entreprise. Contrairement au Navigateur UR, cependant, la recherche privée DuckDuckGo n’offre pas de navigateur ni de réseau privé virtuel intégré, de sorte que l’utilisateur peut avoir à le télécharger et l’installer séparément pour une meilleure couverture et confidentialité.

Navigateur privé E-Capsule

Tout comme les autres logiciels de navigation privés, le système de navigation e-Capsule™ garantit aux utilisateurs un anonymat complet lors de leur navigation sur Internet et les protège contre tout type de virus et de logiciels espions. De plus, ce système comprend une période d’essai gratuite de 14 jours, à l’issue de laquelle l’utilisateur doit acheter un forfait comprenant toutes les installations fournies.

Toutefois, ce système de navigation sur Internet requiert un mot de passe de tous les utilisateurs lorsqu’ils ouvrent certains sites Web, contrairement à d’autres navigateurs tels que le Navigateur UR, qui n’exigent aucune sorte de détails. 

Kaspersky Internet Protection

Fondé en 1997, en Russie, le Kaspersky Lab est officiellement connu comme une société de cybersécurité et un fournisseur d’antivirus. La navigation privée de Kaspersky permet à ses utilisateurs de bloquer certains sites Web qui tentent de collecter des informations sur les utilisateurs à des fins de marketing ou autres.

Navigateur privé sur Ubuntu

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un logiciel de navigation privé, Ubuntu est un système d’exploitation conçu pour le cloud computing. Ubuntu ne stocke ni ne partage aucune information personnelle sur l’utilisateur à moins que cela ne soit nécessaire pour des raisons de service.

Comme il s’agit d’un système d’exploitation, il existe différents systèmes de navigation privés qui peuvent être téléchargés et installés afin d’assurer une confidentialité maximale. Certains d’entre eux peuvent inclure Firefox, Opera et Vivaldi.

MacOS High Sierra

Tout comme Ubuntu, High Sierra est aussi un système d’exploitation publié par macOS. Il est sorti il y a quelques années, en septembre 2017. De nombreux utilisateurs sont préoccupés par la navigation privée sur High Sierra, ceci peut être dû au fait que les systèmes d’exploitation ne sont pas spécifiquement conçus pour protéger les informations des utilisateurs et fournir une sécurité Internet complète. Par conséquent, de nombreux internautes et entreprises recherchent des logiciels de navigation privés.

Navigateur privé Jungle

Un autre navigateur de recherche privé sur Internet qui permet aux particuliers ou aux entreprises de naviguer sur Internet sans craindre que leurs renseignements personnels et leurs données ne soient volés ou partagés avec d’autres parties pour des raisons de marketing ou autres. Ce navigateur Internet privé est disponible sur iOS et Android.

Vivaldi

Ce logiciel de navigation Internet bien connu a été mis à la disposition du public en 2016. Selon son site Web, la navigation privée Vivaldi ne suit pas ses utilisateurs, garde les informations des utilisateurs privées et permet aux utilisateurs de choisir entre différents moteurs de recherche.

Une chose à noter, cependant, est que les options de confidentialité, pas de suivi et les moteurs de recherche privés ne sont activés que lorsque la « Fenêtre privée » est choisie par l’utilisateur Internet. Ainsi, si l’utilisateur navigue sur Internet dans une fenêtre normale ou non privée, ces fonctions peuvent ne pas être utilisables et les données de l’utilisateur peuvent avoir le potentiel d’être vues par des tiers.

Veil (« Voile ») Navigateur Privé

Ce logiciel privé de navigation sur Internet a été recherché et créé par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et est connu pour être un logiciel pour les utilisateurs d’Internet qui sont très paranoïaques concernant leurs données et informations personnelles. Le logiciel de navigation privée Veil va au-delà de la protection de la vie privée en cachant la page de l’utilisateur non seulement à des tiers mais aussi à son propre système d’exploitation.

Cependant, il est dit que même après de telles mesures de confidentialité et de sécurité, l’appareil utilisé à l’époque n’a laissé qu’une trace minimale de l’histoire.

Navigateur Opera

Ce navigateur Web est disponible pour Android, iOS, Mac OS, Linux et Microsoft Windows et a été introduit au public en 1995. Le logiciel de navigation Opera a les options du mode incognito pour cacher l’historique de recherche d’un utilisateur comme beaucoup d’autres navigateurs Web disponibles dans le cybermonde.  

En ce qui concerne la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation d’Opera, il demande une adresse e-mail ou un compte de média social lorsqu’un utilisateur crée un profil afin d’utiliser Opera. Il a également accès à l’emplacement de l’utilisateur auquel certaines publicités spécifiques peuvent être ciblées.

Opera dispose d’un service de proxy intégré, similaire à un service de réseau privé virtuel, qui indique qu’il n’enregistre aucune information pouvant être liée à l’activité de navigation de l’utilisateur ou impliquer celle-ci. Bien que les connexions proxy ne soient pas toujours toutes sécurisées, elles ne protègent pas non plus l’ensemble du trafic informatique, comme le fait le navigateur UR. Opera, comme le navigateur UR, vérifie également les sites Web spécifiques avant de permettre à l’utilisateur d’y accéder afin de prévenir toute possibilité de fraude et/ou d’escroquerie.

Navigateur privé Keepsolid

Développé et publié en 2013, Keepsolid dispose non seulement d’un navigateur privé mais aussi de deux formes de réseaux privés virtuels. L’un est un réseau privé virtuel illimité qui utilise une technologie de cryptage puissante et une connexion Internet illimitée. Il offre également le VPN Lite qui est simplement une version plus légère qui prend moins de place.

Le logiciel Keepsolid est disponible sous Microsoft Windows, Apple, Android et Linux.

Comment l’utilisation des navigateurs privés est-elle liée aux lois sur la protection de la vie privée dans les différents pays ?

La navigation privée est un facteur essentiel pour tous ceux qui utilisent Internet. Il y a beaucoup de choses qui peuvent sembler comme si personne d’autre que vous n’y avait accès, mais ce n’est pas toujours le cas. Pendant votre session de navigation sur Internet, votre fournisseur de services Internet peut ignorer tout ce que vous recherchez. Certains pirates informatiques tiers peuvent également tenter d’accéder à vos informations pour des raisons malveillantes. Pour cette raison, il faut toujours utiliser un navigateur Internet sûr et sécurisé tel que le navigateur UR qui offre une analyse automatique des virus chaque fois que vous ouvrez un nouveau site Web, des informations cryptées et une redirection vers les versions les plus sécurisées du site Web.

Lois et règlements sur la protection de la vie privée sur Internet

Chaque pays a des lois et des actes différents en matière de protection de la vie privée et de confidentialité numérique que toutes les cyber-entités sont tenues de respecter. Les sites Web qui utilisent les renseignements personnels d’un utilisateur doivent avoir une politique de confidentialité qui aide l’utilisateur à comprendre toutes les façons dont ses renseignements et données peuvent être utilisés.

Le site Web que l’on crée peut-être soumis à des circonstances différentes selon les lois du pays dans lequel il est exploité.

Loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique Canada

Le Canada dispose d’un programme très complet sur les lois générales et numériques relatives à la protection de la vie privée pour tous les sites Web et les applications sociales qui sont exploités dans le pays ou qui recueillent des renseignements auprès de ses citoyens.

D’abord et avant tout, la loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique S-4 a été adoptée en 2014 et a été entièrement mise en œuvre au Canada en 2015.

Cette loi, également connue sous le nom de loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique (projet de loi S-4), est en fait une série de modifications apportées à la loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE). Ces changements sont entrés en vigueur en juin 2015.

Cela prouve que les données personnelles des utilisateurs ne risquent pas d’être vues par le gouvernement ou d’autres organismes tiers.

Les lois sur la protection de la vie privée au Canada sont mises à jour fréquemment en fonction des changements apportés aux lois et aux règlements, comme la loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique de 2017 au Canada.

La loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique 2015 Canada fait en sorte que toutes les entreprises et organisations se conforment aux règles et règlements établis en imposant une amende de 10 000 $ à 100 000 $ à ceux qui ne les respectent pas.

Avec l’utilisation du navigateur UR, vous avez la possibilité de cacher toutes vos informations personnelles aux moteurs de recherche qui ont la possibilité de partager vos données avec d’autres parties.

En général, l’ensemble du Canada suit les mêmes lois sur la protection de la vie privée, mais la loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique de l’Ontario a également été créée séparément afin d’en faciliter l’application. Tous ces renseignements se trouvent sur le site Web officiel de l’Ontario et comprennent le type de données qui peuvent être recueillies, stockées et diffusées dans la province de l’Ontario.

Vie privée, confidentialité numérique en l’États-Unis

Aux États-Unis d’Amérique, les lois sur la protection de la vie privée numérique ne sont pas incluses dans les lois fédérales, comme c’est le cas dans certains autres pays. Au lieu de cela, cette autorité est donnée à chaque État où les fonctionnaires de l’État décident de la sévérité de ses politiques générales et numériques de confidentialité.

La seule loi qui a été introduite concernant la confidentialité numérique est la California Online Privacy Protection Act (CalOPPA) qui exige que tous les sites Web qui recueillent des renseignements personnels dans l’État de Californie publient une politique de confidentialité.

La loi exige que ces sites Web incluent les éléments suivants dans leur politique de confidentialité ;

● Type de données que le site Web recueillera

● Tout tiers qui pourrait avoir accès à ces données.

● Mises à jour de la politique de confidentialité

● Comment l’utilisateur peut modifier ou mettre à jour ses informations personnelles.

Vie privée, confidentialité numérique en Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, le Commissariat à l’information a la responsabilité de soutenir les politiques et les lois sur la protection de la vie privée numérique. Au Royaume-Uni, les sites Web qui utilisent des cookies doivent également informer l’utilisateur de la manière dont ils seront utilisés.

Digital Privacy Act Nouvelle-Zélande (NZ)

La loi néo-zélandaise de 1993 sur la protection de la vie privée stipule que les entités qui recueillent de tels renseignements doivent demander ces données à la personne concernée. L’utilisateur doit être conscient de l’utilisation de ces données et de l’heure de leur utilisation.

Si l’utilisateur dépose une plainte de quelque nature que ce soit, le site Web fera l’objet d’une enquête et pourra faire l’objet d’une amende supplémentaire ou même être fermé définitivement.

Vie privée, confidentialité numérique en Russie

Le consentement de l’utilisateur est requis avant la collecte de tout renseignement personnel. Ceci s’applique également à la modification et à la destruction des données de l’utilisateur ; toutefois, si de telles informations sont requises par la loi, le consentement ne sera pas pris en considération.

Il y a tellement d’actes faits et utilisés en Russie pour la protection des données personnelles individuelles, 2005 et, la loi de la Fédération de Russie (dans les données personnelles). Cette dernière s’applique également aux entreprises ou organisations qui utilisent des outils ou des équipements automatiques dans le but de recueillir des renseignements personnels sur les utilisateurs. 

Vie privée, confidentialité numérique en Suisse

La loi fédérale sur la protection des données de la Suisse n’autorise la collecte d’informations personnelles que pour des raisons positives et uniquement si l’utilisateur est conscient que ses données sont collectées.

De plus, toutes les informations doivent être tirées directement du sujet.

Les lois sur la protection de la vie privée dans l’Union Européenne

En ce qui concerne le navigateur UR, son utilisation garantira que toutes vos informations personnelles et privées sont protégées par la législation européenne sur la vie privée numérique.

La directive européenne de 1998 sur la protection des données stipule que les informations personnelles ne peuvent être collectées que pour des raisons équitables et positives. En outre, l’utilisateur doit être informé de l’objet de la collecte et il doit également obtenir son consentement. Dans le cadre de l’UE, il est obligatoire pour le site Web d’informer l’utilisateur si certaines de ses données seront consultées par des tiers.

Le navigateur UR permet également à ses utilisateurs de supprimer à tout moment les informations fournies. Il dispose également d’une politique de confidentialité mise à jour qui garantit aux utilisateurs comment et quand leurs informations seront utilisées. Le navigateur UR ne donne pas les informations personnelles de ses utilisateurs à des moteurs de recherche où elles peuvent être envoyées à des organisations tierces.

Confidentialité et sécurité numériques dans divers secteurs professionnels et scolaires

La protection de la vie privée numérique est une question très importante qui devrait être prise en considération dans tous les types d’industrie et de secteur de travail ou d’entreprise.

Pourquoi la protection de la vie privée est-elle importante ?

La protection de la vie privée numérique est un aspect extrêmement essentiel du cybermonde. C’est parce que les données sont considérées comme ayant une très grande valeur dans le monde de l’Internet. Elles peuvent être stockées, analysées, collectées et vendues à des sociétés tierces qui utilisent les données individuelles à des fins de marketing.

Même si l’intention du marketing est supprimée, tous les renseignements vous concernant ou concernant l’individu sont toujours à risque. Certains de ces renseignements peuvent comprendre des numéros de sécurité sociale, des mots de passe, des adresses, des noms, des dates de naissance, des numéros de téléphone, etc.

Pour toutes ces raisons, la protection de la vie privée numérique doit être prise très au sérieux, que ce soit sur un téléphone mobile ou sur un ordinateur de bureau ou portable.

Afin d’assurer la protection de votre navigation et de vos autres données personnelles sur votre téléphone portable et votre ordinateur portable, il est recommandé d’utiliser un logiciel et une application de navigation sécurisée comme le Navigateur UR.  

Questions relatives à la protection de la vie privée dans le monde numérique

Bien que la confidentialité et la sécurité numériques soient très importantes dans tous les systèmes d’utilisation d’Internet, il existe encore de nombreuses questions concernant la confidentialité et la protection des données dans le monde numérique.

Certaines questions de confidentialité et de sécurité des droits numériques dans le cybermonde peuvent inclure les suivantes.

Cyberintimidation

L’une des formes les plus connues de problèmes liés au monde numérique est la tristement célèbre cyberintimidation. Bien que cette forme se manifeste surtout chez les préadolescents, les adolescents ou les jeunes adultes, elle n’est pas rare non plus chez les plus âgés. La cyberintimidation peut se faire par l’accès à certains renseignements personnels d’un utilisateur des médias sociaux qui peuvent dégénérer en des fins très meurtrières.

● Harcèlement criminel

Le harcèlement criminel est également une question très dangereuse de la vie privée dans le monde numérique. La plupart des harceleurs ne peuvent obtenir des informations sur leurs victimes que sur les sites Web en ligne ou les médias sociaux.

Partage d’informations avec des tiers

Beaucoup de jeunes utilisateurs d’Internet ne se rendent pas compte du risque qu’ils courent en mettant leurs informations personnelles et leurs données lorsqu’ils utilisent des sites Web qui partagent des données avec des plateformes tierces. De plus, de nombreux utilisateurs plus âgés du World Wide Web sont également victimes de ces escroqueries. 

Afin d’éviter un tel problème, il est préférable d’installer et de télécharger un logiciel de navigation privé fiable, tel que le Navigateur UR, qui garantit la sécurité et la protection des données de l’utilisateur à tout moment.

L’importance de la protection de la vie privée dans tous les secteurs

La protection de la vie privée numérique dans le cybermonde n’est pas seulement importante pour l’utilisation personnelle d’un individu, mais elle est aussi une préoccupation importante pour les étudiants sur le lieu de travail ou à l’école.

Protection de la vie privée en milieu de travail numérique

La protection de la vie privée en milieu de travail peut être difficile à obtenir de nos jours. L’une des raisons en est l’utilisation de caméras de sécurité qui surveillent chaque mouvement de l’employé. De plus, il est bien connu que l’employeur de l’utilisateur peut avoir accès à tout ce qu’il recherche sur une connexion Wi-Fi professionnelle et sur son bureau. Ils peuvent même prendre des captures d’écran du bureau ou du PC de l’utilisateur et surveiller les frappes et enregistrer les e-mails.

S’il est vrai qu’un employeur a le droit de s’assurer que les appareils et les logiciels du bureau sont utilisés correctement et qu’il n’y a pas de mauvaise utilisation, les employés devraient recevoir des renseignements sur les renseignements qui feront l’objet d’un suivi et sur la façon dont ils peuvent être surveillés.

Divers secteurs et industries peuvent avoir différentes façons de surveiller et de visualiser les étapes et la routine de l’employé. Le plus courant est celui des employés de bureau de base, car l’utilisation d’Internet est le plus souvent impliquée dans ce type d’emploi.

Protection de la vie privée dans les écoles

D’abord et avant tout, les dossiers scolaires des élèves sont maintenant conservés en ligne et peuvent donc être consultés par des tiers. Afin d’éviter de tels actes d’intrusion, les États-Unis d’Amérique ont créé la FERPA. Il s’agit de la Loi sur les droits scolaires et la protection de la vie privée des familles, qui protège la confidentialité des dossiers scolaires des élèves.

De plus, de nombreux étudiants ne comprennent pas comment leur vie privée et leurs renseignements personnels peuvent être menacés en ligne. La confidentialité numérique des élèves peut être assurée par l’utilisation d’applications et de logiciels fiables qui sécurisent les renseignements personnels de l’élève et de l’école, comme le Navigateur UR.

Confidentialité dans d’autres logiciels

Lorsque l’on considère tous les secteurs d’activité, il faut également garder à l’esprit la protection de la vie privée dans les entreprises en ligne ou des logiciels. Par exemple, la plate-forme de commerce électronique « Digital River » doit également se doter d’une politique de confidentialité.

La politique de confidentialité de Digital River précise comment les données de l’utilisateur seront traitées et quand elles le seront. De plus, il informe l’utilisateur de l’utilisation des cookies et de la collecte d’informations.

De même, d’autres initiatives telles que Google Digital Wellbeing ont également mis en place des politiques de confidentialité afin de se conformer à la législation de certains pays sur la confidentialité numérique. La politique de confidentialité de Digital Wellbeing se trouve dans l’onglet Règles de Google. Leur politique de confidentialité comprend des informations sur la façon dont Google gère, met à jour, exporte et supprime les informations de l’utilisateur. De plus, il mentionne également l’utilisation de Cookies et d’autres facteurs de suivi qui peuvent être disponibles lors de l’utilisation de ses logiciels.

DigitalOcean, une société de cloud computing, contient également une politique de confidentialité sur son site officiel. DigitalOcean VPN Privacy est un sujet qui a été un sujet de préoccupation pour certains utilisateurs dans des périodes plus récentes. DigitalOcean a déclaré que toutes les informations qu’elle recueille pour ses utilisateurs, y compris les informations de paiement, d’enregistrement de compte et de communications. De plus, il a indiqué dans sa politique de confidentialité que certaines informations peuvent être obtenues à partir de comptes de tiers que l’utilisateur a un lien vers son compte DigitalOcean.

Cette politique de confidentialité énonce également toutes les façons dont les informations de l’utilisateur peuvent être utilisées et comment elles peuvent être traitées en cas de problème juridique.

En conclusion, on peut dire sans risque de se tromper que la confidentialité numérique et un réseau de navigation sécurisé sont essentiels dans toutes sortes de lieux de travail et d’entreprises, qu’il s’agisse de commerce électronique, d’éducation ou même d’autres logiciels technologiques.

Confidentialité numérique – Une étude approfondie de la sécurité dans le cyberspace

De nombreuses questions sur la protection de la vie privée numérique ont été posées sur Internet, certaines concernant ses avantages, tandis que d’autres étaient davantage axées sur ses inconvénients. Afin de donner une meilleure compréhension de l’ensemble du concept de vie privée numérique, cet article a été écrit pour inclure tous les avantages et les inconvénients de la vie privée numérique, les réformes, les règles et les règlements.

De nombreux tests et questionnaires numériques sur la protection de la vie privée sont disponibles sur Internet afin d’accroître les connaissances des utilisateurs de navigateurs Web sur la façon dont leurs renseignements personnels et leur historique de recherche peuvent être en danger.

internet

Confidentialité numérique – Avantages

● Protège les personnes vulnérables à l’exploitation

Il peut s’agir d’enfants qui utilisent Internet sans la surveillance d’un adulte ou même sans autorisation. Avec l’augmentation de la confidentialité numérique, non seulement les sites Web suspects seront ouverts, mais tout contenu inapproprié pourra également être bloqué. Un tel navigateur privé peut être UR-Browser, il contient la possibilité d’analyser automatiquement tous les sites Web ouverts pour détecter les virus et les bloquer plus tard.  

● Plus facile d’accès à tous les sites Web

De même, de nombreux sites Web ou applications peuvent ne pas être accessibles dans différents pays. Avec l’utilisation d’un système de navigation privé et d’un réseau privé virtuel, bon nombre de ces sites Web ou applications peuvent être obtenus car ces navigateurs privés masquent votre position réelle.

● Crée un système équilibré

Beaucoup d’utilisateurs « spéciaux » d’Internet qui sont considérés comme des théoriciens du complot attendent toujours l’occasion pour le gouvernement d’intervenir dans la vie quotidienne des citoyens ordinaires. Lorsque la protection de la vie privée sur Internet est entreprise, ces théoriciens ont peu ou pas la capacité de commenter les messages ou les blogs qui peuvent être abusifs ou grossiers.

Protection de la vie privée numérique – Inconvénients

● Crée un potentiel d’abus

Bien que la protection de la vie privée numérique soit très importante et bénéfique, il peut aussi y avoir certains inconvénients qui l’accompagnent. Tout d’abord, l’utilisation de navigateurs privés et de réseaux privés virtuels crée l’anonymat chez de nombreux utilisateurs. Cela permet aux utilisateurs d’abuser des autres car ils n’ont pas peur de se faire prendre. Les VPN et les réseaux de navigation privés masquent l’emplacement et l’adresse IP de l’utilisateur et empêchent les sites Web d’accéder à l’utilisateur. Ainsi, les gens peuvent devenir abusifs en utilisant un langage blasphématoire et des commentaires sur différentes applications ou logiciels.

● Peut nuire aux entreprises et à leur suivi du marché

Beaucoup d’entreprises et d’entreprises peuvent utiliser le suivi sur Internet afin d’obtenir plus d’informations sur les clients potentiels en recherchant leurs intérêts et leurs goûts sur les différents sites Web auxquels ils accèdent et les pages et comptes qu’ils ont aimés ou suivis sur diverses applications de médias sociaux.

La protection de la vie privée numérique peut cacher toutes ces informations aux spécialistes du marketing, ce qui rendra difficile pour eux de vérifier si les clients peuvent être intéressés par leurs produits ou non.

Règlement sur la protection des renseignements personnels dans le secteur numérique

Différents pays ont des règles et des réglementations différentes en matière de protection de la vie privée numérique, mais la plupart d’entre eux ont tendance à avoir le même concept, la majorité des lois étant similaires. Par exemple, en 2012, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) a été introduit sous la forme d’un ensemble de règles et de règlements dans l’Union européenne qui a été conçu pour protéger les utilisateurs d’Internet contre le suivi et la collecte inéquitable de données de toute sorte.

L’utilisateur doit s’assurer que le navigateur ou le réseau privé virtuel (VPN) qu’il utilise est conforme aux lois de son pays. UR-Browser respecte toutes les lois et réglementations établies par l’UE en matière de confidentialité numérique, ce qui garantit à ses utilisateurs que leurs données et informations personnelles resteront sécurisées et protégées à tout moment.

Risques liés à la protection de la vie privée numérique

Une autre raison très importante d’utiliser un navigateur privé et/ou un réseau privé virtuel est en raison des risques inhérents au concept de confidentialité numérique.

Les menaces et les risques liés à la protection de la vie privée sur Internet constituent un problème majeur dans le cybermonde et devraient être pris très au sérieux.

● Wi-Fi public

Bien qu’il puisse être légèrement choquant, le Wi-Fi public est en fait extrêmement dangereux dans le contexte des risques d’atteinte à la vie privée numérique. Ceci est dû au fait que les réseaux Wi-Fi publics ont peu ou pas de cryptage disponible, ce qui permet aux pirates informatiques et aux tiers dangereux d’accéder facilement aux données passant par votre appareil et le World Wide Web.

Cependant, grâce à l’utilisation de navigateurs privés tels que UR-Browser, ce risque peut être réduit.

● Risques liés aux réseaux sociaux

Bien que de nombreuses personnes utilisent toutes les applications de médias sociaux, y compris Facebook, Instagram, Twitter, etc., elles présentent toutes un niveau de risque très élevé.

Facebook inclut l’emplacement de l’utilisateur, les photos, le numéro de téléphone et le nom de l’utilisateur, ce qui permet aux pirates informatiques ou aux harceleurs potentiels d’obtenir très facilement une victime.

Twitter, d’autre part, inclut l’emplacement de ses utilisateurs sur leurs photos et tweets.

De nombreuses applications de réseautage social ont introduit une mesure visant à accroître la protection de la vie privée, comme l’inclusion d’options de partage de photos, de vidéos et d’autres informations avec des personnes sélectionnées uniquement. Cependant, d’autres applications s’avèrent toujours être un risque pour les utilisateurs des médias sociaux.

Solutions de protection de la vie privée numérique

Les solutions à la protection de la vie privée numérique sont peut-être trop longues à discuter. Cependant, lorsqu’on envisage un logiciel pour résoudre le problème de confidentialité numérique, il faut rechercher une application ou un logiciel qui est compatible à la fois sur le téléphone mobile et sur PC ou Mac, qui a assuré des politiques de sécurité et qui respecte également les règles légales.

De nombreux sites Web et applications incluent déjà aujourd’hui une déclaration de confidentialité numérique ou une politique de confidentialité pour s’assurer que les utilisateurs sont satisfaits avant l’utilisation.

Réforme de la protection de la vie privée numérique

La protection de la vie privée numérique a connu de nombreuses améliorations au cours des dernières années dans divers pays à travers le monde. Par exemple, de nombreux pays ont modifié ou mis à jour la définition de  » renseignements personnels  » dans les lois sur la protection de la vie privée afin de la rendre plus attrayante pour les facteurs quotidiens.

De plus, aux États-Unis, l’affaire de la Cour suprême sur la protection de la vie privée numérique a gagné en popularité en juin 2018 lorsque la Cour suprême a annoncé que le quatrième amendement s’appliquerait également aux questions de protection de la vie privée numérique. De façon plus générale, les autorités auront besoin d’un mandat de perquisition pour retrouver le téléphone mobile et les autres appareils électroniques et y avoir accès pendant une enquête criminelle.

De nombreuses réformes de la protection de la vie privée numérique ont eu lieu au Japon au fil des ans. L’année la plus importante étant 2014, où de nombreux changements ont été apportés à la Loi sur la protection de l’information.

La protection de la vie privée et sa relation avec l’éthique – Une affaire compliquée

L’un des aspects de l’éthique numérique et de la protection de la vie privée, c’est que de nombreuses entreprises et de nombreux sites Web ne savent peut-être pas exactement ce qui devrait être qualifié d’éthique en termes de protection de la vie privée. Cependant, dans l’Union européenne, le GDPR contribue à garantir les lignes directrices de la protection des données et des informations personnelles des utilisateurs. Au fur et à mesure que le monde de la technologie prend de l’expansion, il se peut qu’il y ait encore plus de règles et de règlements éthiques en matière de protection de la vie privée numérique auxquels il faut se méfier.  

Qu’est-ce que l’éthique numérique ?

L’éthique numérique est un domaine d’étude qui s’intéresse à l’évolution de la technologie à notre époque et à son incidence sur l’existence sociale, morale et politique des êtres humains. De nombreux termes divers peuvent être trouvés sur la sécurité numérique, l’éthique et la vie privée sur Quizlet.

Voici quelques sujets populaires dans le contexte de l’éthique numérique et de la protection de la vie privée 2019 ;

● Les monopoles numériques et comment les surmonter

● Démocratie numérique

● Le code et la parole peuvent-ils être considérés comme similaires ?

● Le Cloud Computing

● Machinerie autonome.

Bien souvent, l’éthique et la protection de la vie privée numérique ne vont pas exactement de pair. Cela peut s’expliquer par le fait que certaines entreprises ne réalisent des bénéfices qu’en vendant les données de leurs utilisateurs à des sociétés et entreprises tierces à des fins de marketing.

C’est peut-être là qu’interviennent les lois et règlements sur la protection de la vie privée numérique. Celles-ci sont créées dans le but d’assurer la vie privée de l’utilisateur, donc, en tenant compte des facteurs éthiques. Les logiciels de navigation privés tels que UR-Browser tiennent à jour une politique de confidentialité qui informe les utilisateurs de la manière dont leurs données et informations personnelles seront utilisées et du moment où elles le seront.

Lois sur la protection de la vie privée numérique au fil des ans

Bien qu’il existe différentes lois sur la protection de la vie privée numérique pour différents pays, la plupart d’entre eux ont tendance à avoir le même concept et des règles et règlements similaires.

La loi canadienne sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique de 2015 comprend des règles sur la collecte de données personnelles. Certaines d’entre elles sont, le fait que l’utilisateur doit consentir à l’ensemble du processus avant la collecte des données personnelles, le collecteur doit indiquer la finalité des renseignements personnels et quand ils seront utilisés, la protection contre les abus financiers et, la protection contre la fraude de toute nature. L’article 10 de la loi sur la protection des renseignements personnels dans le domaine numérique a également été modifié en 2015.

Les lois sur la protection de la vie privée en tant que telles sont continuellement mises à jour afin d’améliorer l’efficacité de l’information chaque année. La loi de 2017 sur la protection de la vie privée numérique a été mise à jour pour divers pays dont l’Allemagne, l’Australie, le Canada, l’Union européenne, le Japon, la France, Israël, le Royaume-Uni et l’Italie.

Certaines de ces mises à jour portaient sur la prévention des atteintes à la vie privée en ligne et hors ligne, les principes de protection de la vie privée des entreprises gouvernementales et privées qui recueillent les renseignements personnels de l’utilisateur.

Canada

En ce qui concerne la Loi sur la protection des renseignements personnels du Canada, la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE) a été mise à jour en 2017 afin d’inclure spécifiquement quel type de consentement est valide pour la collecte, la distribution et la destruction des données et renseignements personnels.

L’Union européenne

En ce qui concerne l’Union européenne, l’une des mises à jour de sa loi sur la protection de la vie privée était le droit pour le responsable du traitement de supprimer toutes les données et informations à caractère personnel si la personne le demande. De plus, lorsque l’objectif des données a été atteint, la partie qui a collecté ces informations doit les supprimer définitivement.

UR-Browser est conforme à toutes les lois de l’Union européenne en matière de protection de la vie privée, ce qui prouve qu’il s’agit d’un navigateur parfaitement sûr à utiliser.

Japon

Au Japon, les lois sur la protection de la vie privée sont tirées de la Loi sur la protection des renseignements personnels (APPI) qui a également été mise à jour en 2017. Parmi les changements apportés, mentionnons la mise à jour de la définition des  » renseignements personnels « , l’introduction de sanctions pénales en cas d’utilisation abusive des bases de données d’information et la reconnaissance du droit à la vie privée devant les tribunaux officiels du Japon.

La protection des données numériques en 2018

2018 est l’année où la confidentialité et la sécurité numériques sont devenues extrêmement réelles. Son importance s’est largement accrue dans tous les types d’industries. En 2018, la protection de la vie privée numérique a commencé à recevoir de nombreuses mises à jour et de nouveaux logiciels. Différents types de logiciels et d’applications de navigation privés ont été introduits en 2018, ainsi que des réseaux privés virtuels améliorés pour masquer l’emplacement et l’historique de recherche d’un utilisateur.  

Confidentialité numérique 2019

L’année 2019 est l’année la plus avancée pour les navigateurs de confidentialité numérique. De nombreux navigateurs privés numériques et VPNs nouveaux et améliorés ont été introduits sur le marché avec une gamme très étendue de fonctionnalités dans chacun d’eux.

Par exemple, le navigateur UR n’est pas seulement un logiciel de navigation totalement sûr et sécurisé, mais il est également livré avec un antivirus intégré et un réseau privé virtuel ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités étonnantes.

Bien que la technologie ait atteint des sommets extrêmes en 2019, de nombreux utilisateurs du World Wide Web ont encore des doutes. A tel point qu’environ la moitié des utilisateurs d’Internet pensent qu’il est impossible d’assurer une protection complète et absolue de la vie privée numérique, même en utilisant les meilleures applications de navigation privées ou les réseaux privés virtuels.

La protection de la vie privée numérique dans un proche avenir

On dit sur Internet qu’en 2025, la vie privée numérique sera complètement différente de ce que les utilisateurs ont vu jusqu’à présent.

De nombreux utilisateurs croient que d’ici 2025, toute une infrastructure de droit à la vie privée sera créée. D’autres, par contre, croyaient que d’ici 2025, le concept de vie privée dans la vie en ligne deviendra un sujet tabou et ne sera pas compris ni apprécié par les générations futures.

Droits à la vie privée numérique – Perspective chrétienne

Le droit à la vie privée numérique et l’éthique sont également pris en compte dans la religion chrétienne. Certains chrétiens peuvent croire qu’Internet est un lieu de mal en pensant au matériel douteux qui est disponible sur le World Wide Web. D’un point de vue chrétien, certains peuvent accepter la technologie et l’Internet tout en gardant à l’esprit les utilisations positives de l’Internet.

Dans certains cas, certaines personnes peuvent croire que la protection de la vie privée n’était pas une question importante dans le passé comme elle ne devrait pas l’être maintenant et que le gouvernement et les autres autorités ont le droit d’accéder aux informations privées de tous les internautes à des fins légales. 

Cependant, au fil du temps, de plus en plus de points de vue religieux sur les mises à jour de la protection de la vie privée numérique changent afin de s’adapter à l’évolution du monde et de la technologie.

Older posts

© 2019 UR Browser Blog

Theme by Anders NorenUp ↑